Call of Duty World League - La 1ère phase est terminée !

La finale de la première phase de Pro Division de la Call of Duty World League, présentée par PlayStation 4 s’est achevée ce week-end avec la victoire d’Optic Gaming lors du tournoi américain. Les meilleures équipes Nord-Américaines se sont ainsi partagées une partie des plus de 3 millions de dollars de gain qui étaient en jeu cette année grâce à l’eSport Call of Duty. En plus de ses gains, OpTic Gaming s’est rapproché de son objectif de qualification pour le Call of Duty Championship de 2016, qui sera présenté par PlayStation 4, cet automne. Les fans présents à l’ESL Studios à Burbank, sur le livestream, ou ceux connectés directement via le jeu (Black Ops III sur PS4), ont pu assister au dénouement de plusieurs mois de compétition acharnée avec les derniers matchs de cette première phase. Cette dernière constitue un premier pas vers la plus grande compétition de l’année et vers les 3 millions de dollars à gagner tout au long de cette CWL.



“La première phase de la CWL nous a bluffé avec un gameplay incroyable, des matchs haletants et un niveau de compétition encore jamais atteint dans Call of Duty” explique Rob Kostich, Executive Vice President and General Manager de Call of Duty. “Les prémisses de l’eSport dans Call of Duty datent de Call of Duty XP en 2011, mais la CWL l’a déjà amené dans une nouvelle dimension, et nous sommes impatients de continuer à le faire grandir durant la seconde phase ainsi que pendant le Call of Duty Championship cette année”.

Les huit meilleures équipes Nord-Américaines se sont affrontées tout au long du week-end. Après avoir perdu face à OpTic Gaming 3-0, Rise Nation a riposté pour remporter les 7 autres matchs. Des milliers de fans de Call of Duty ont vu OpTic Gaming remporter le titre de champion du premier tournoi majeur amenant au très attendu Call of Duty Championship cet automne.

“Nous savons ce dont nous sommes capables et que nous sommes la meilleure équipe de Call of Duty,” raconte Seth “Scump” Abner, capitaine des OpTic Gaming. “Nous n’avons pas toujours montré le meilleur de nous-même, c’est donc une victoire très importante pour le reste de notre saison.”

Pendant ce temps, joueurs expérimentés et amateurs se sont affrontés dans le cadre du tournoi de relégation/promotion de Challenge Division afin d’avoir la chance de remporter une place pour la phase 2 de la Pro Division. Ainsi, les quatre meilleures équipes de la Challenge Division Nord-Américaine – Cloud 9, Team Liquid, Cloud 9 Eclipse et King Papey – ont rencontré les quatre dernières équipes de la phase 1 de la Pro Division. Dream Team et H2K Gaming se sont maintenus en Pro Division tandis que Cloud 9 et King Papey ont remporté leurs matchs et participeront à la phase 2 de la Pro Division d’Amérique du Nord, avec une chance de se qualifier au Call of Duty Championship.

Les finales de la phase 1 en Amérique du Nord font suite aux épreuves Australiennes/Néo-Zélandaises et Européennes équivalentes qui se sont déroulées la semaine dernière. Les 30 équipes de Pro Division de la CWL ont combattu durant de nombreuses semaines dans des matchs régionaux avant d’atteindre les phases finales. Mindfreak (ANZ) et Millenium (EU) se sont imposés dans leurs régions respectives et repartent avec la plus grosse part des gains mis en jeu.

En Australie/Nouvelle-Zélande, différents matchs clés se sont disputés durant lesquels Mindfreak a écarté Team Immunity et Tainted Minds de son chemin, devenant ainsi champion de la phase 1 de Pro Division dans sa région. Une nouvelle équipe, Incept a battu Exile.5 lors d’un match de relégation pour une place en phase 2, tandis que Nv, Chiefs eSports Club et Apotheon eSports ont tous battu leurs challengers leur permettant ainsi de conserver leurs places en Pro Division pour la phase 2.

En Europe, la lutte aura été serrée jusqu’au bout, avec plusieurs équipes qui pouvaient prétendre à remporter la phase 1. Millenium et Splyce se sont rencontrés en finale et Millenium a fini par l’emporter sur le score de 4 à 1. La route vers la finale a été très différente pour chaque équipe : Splyce a éliminé deux équipes mieux classées pendant la saison régulière, Team Infused et exceL eSport, sur des scores serrés à 4 contre 3 avant d’accéder à la finale. Grâce aux 18 matchs gagnés pendant la saison, Millenium a seulement dû affronter Epsilon eSports afin d’atteindre la finale qu’ils ont vaincu sur le score de 4 à 1. Du côté du tournoi de relégation, tout comme pour la région ANZ, une seule équipe a perdu sa place en Pro Division : l’équipe française PuLse Gaming a été vaincue par les anglais d’Exertus sur le score de 4 à 1. Vitality, Team LDLC et Giants Gaming ont tous battu leurs adversaires gagnant ainsi le droit de continuer leur route vers la seconde phase de la CWL Pro Division.

Voici les classements régionaux finaux de cette première phase de la CWL Pro Division :

Amérique du Nord :

1er OpTiC Gaming

Seth “Scump” Abner
Ian “Crimsix” Porter
Matthew “Formal” Piper
Damon “Karma” Barlow
2ème Rise Nation

3ème – 4ème Faze Clan/Team Elevate

5ème – 8ème compLexity Gaming/Luminosity Gaming/Team EnVyUs/Team SoloMid

Europe

1er Millenium

Callum “Swanny” Swan
Jordan “Jurd” Crowley
Thomas “Tommey” Trewen
Dylan “MadCat” Daly
2ème Splyce

3ème – 4ème Epsilon eSports/Team Infused

5ème – 6ème exceL eSports/TCM Gaming

Australia/New Zealand

1st Mindfreak

Mitchell “Buzzo” Mader
Denholm “Denz” Taylor
Lincoln “Fighta” Ferguson
Conrad “Shockz” Rymarek
2nd Tainted Minds

3rd – 4th Orbit/Team Immunity
Share on Google Plus

À Propos Alpha42

0 commentaires:

Publier un commentaire