Joy - La critique

Joy

Ce film est produit, écrit et réalisé par David O Russel. Il a été connu pour notamment :le bon coté des choses (silver lining playbook) , arnaque américaine (American Hustle) et Coup de grâces (Fighter). Avec le duo et meme trio composé de Jennifer Lawrence , Bradley Cooper et Robert De Niro. J'aime bien le travail de Russel et la chimie des personnages qu'on voient souvent dans ses films. Il a l'habitude des plans serrer et des personnages étoffés. Il développe des personnages qui ont des personnalités fortes. Dans ce film , la femme de tête c'est joy. Robert de Niro est la pour la partie comédie comme il le fait assez bien. Bienvenue dans la famille de Joy dans les années 1960 à 1990.


Nous suivons Joy Mangano , une petit fille rêveuse qui très jeune inventait des choses magnifiques. Elle vient d'une famille assez dysfonctionnelle. Elle et sa grand-mère mimi sont les plus normales. Elle les héberge tout sous son toit. Sa mère divorcée me fait qu'écouter des émissions à savons. Ce qui la rend folle et particulièrement craintive. Elle refuse de voir des hommes. Son père est un homme d'affaire , mais le commerce va mal. Elle fais ses états de comptes pour lui. Son ex avec qui elle a divorcée depuis 2 ans vit dans son soul-sol. Elle vit dans ce chaos quotidiennement alors ce rêve de jeune fille a été oublié depuis plus de 17 ans. Tout est sur le point de changer

Son père fait la rencontre d'une femme fortunée et elle invite tout le monde sur son bateau. Du vin est renversé et l’illumination survient , alors qu'elle se coupe les mains de verre. C'est alors qu'elle se transforme et développe sa première invention la miracle mop. C'est la que toute l'intrigue commence la route vers le succès est pavé d'échec et de sacrifice. Joy est une fille brillante mais sans expérience. C'est aussi la colle de la famille. Elle devra s'allier a des partenaires commerciaux comme se méfier de certains. Les affaires c'est un monde sans pitié et pour une femme il faut avoir un caractère bref une force tranquille.

C'est une belle histoire , bien raconté. J'aime les personnages de Russel et ses plans rapproché. Tout l'histoire est encore plus spéciale et des plus réelles. Bref ça commence bien l'année


Ma note 8/10



Article par Olivier Anctil

0 comments :

Publier un commentaire