Wrestlemania 31 : ma revue



Le plus gros événement de l’année : Wrestlemania est à nos portes pour l’arrivée du printemps. Le buildup pour le show est assez mauvais, mais la carte a du potentiel. Allons-y direct au point.

Dans le pré-show, que je n’ai pas vu au complet malheureusement, Kidd et Cesaro ont gardé le titre par équipe contre Los Matadores, Les Usos et le New Day. J’aime bien l’équipe de Kidd et Cesaro donc, j’ai aucun problème avec ça.  Et dans le Andre the Giant memorial battle royal, Big Show a gagné dans un combat qui a mis en scène Mizdow qui a éliminé Miz pour un gros pop de la foule. On attendait pas mal tous ce moment mais ça fait juste un beau Wrestlemania moment.

Le show débute par un montage vidéo assez épique merci.

Daniel Bryan vs R Truth vs Dean Ambrose vs Luke Harper vs Bad News Barrett vs Dolph Ziggler vs Stardust ; Championnat intercontinental : Daniel Bryan kick off le vrai show avec un méga pop ! Stardust a vraiment un cape dégueu dans son entrée. La foule pop en malade pour Ambrose aussi. Yé juste tellement over. C’est un gros spotfest comme on s’attendait, même que les gros spots commencent un brin  vite à mon goût. Suicide dive de Luke Harper sur tout le monde à l’extérieur. Ambrose avec une grosse descente du coude du haut d’une échelle sur tout le monde à l’extérieur. Chacun a son petit moment de gloire dans le match. Daniel Bryan installe Luke Harper la tête en  bas après une échelle pour sa série de kicks. Stardust sort son échelle avec des brillants dessus : really ? Beaucoup de trucs créatifs par Luke Harper en particulier. Truth y va d’un scissors kick sur Harper qui atterrit sur une échelle. Un autre spot où BNB fait un superplex à Stardust du haut de l’échelle. Dans le dénouement, Dolph Ziggler et Daniel Bryan se sacre la volée en haut de l’échelle, Dolph tombe, Bryan est le nouveau champion intercontinental. 8/10

Randy Orton vs Seth Rollins : Le buildup était là depuis plusieurs mois mais été joué de manière peu convaincante. Le déroulement du combat est solide par contre, comme tout combat de Rollins. Orton tourne une tentative de Curb Stomp en powerslam. Les deux gars se relèvent du finisher de l’adversaire. Orton gagne avec le RKO. Solide combat. 8/10

On présente Ronda Rousey.

Triple H vs Sting : Le build up a amené des segments correct mais de ramener la WCW dans le conflit … c’était pas vraiment hot. C’était il y a 14 ans… Le trench coat de Sting est vraiment affreux … l’armure de Triple H aussi. L’entrée de Sting avec les percussions est solide. Le montage vidéo de Triple H aussi. Sting est en grande forme. Le match a un rythme assez old school, on prend bien le temps de worker la foule.  La psychologie est top notch. À un certain moment Triple H est dans le trouble, DX arrive pour attaquer Sting qui fait maison nette. On voit même Sting sauter de la 3e corde sur DX à l’extérieur ! La NWO arrive pour égaler le tout ! C’est DX et NWO face à face ! Wrestlemania moment drette là ! Sting se relève d’un Pedigree. HBK arrive et superkick Sting ! La foule est en feu ! Que de rebondissements, mais ça ne change pas vraiment l’issue du match. Sting fait son comeback pour finalement manger un coup de sledgehammer pour le compte de 3. Il y a même eu une poignée de main à la fin. Quel story telling ! 9/10

Interview avec Daniel Bryan qui met en vedette plusieurs anciens champions intercontinental. Pat Patterson, Roddy Pipper, Ricky Steamboat, Ric Flair et Bret Hart sont là pour se faire interrompre pas un non-champion qui dit … DAMN !

Interprétation de la chanson thème de Wrestlemania avec Skylar Grey, Kid Ink et Travis Barker.

Paige / A.J. Lee vs Bella twins : J’ai pas tripé sur le buildup, le tease de dissenssion entre Paige et AJ était de trop. Le déroulement a été solide pour un combat de cette longueur.  AJ gagne avec le Black Widow. 7/10

Recap du Hall of Fame, et présentation des nouveaux membres.

John Cena vs Rusev ; Championnat US : J’ai pas capoté sur la feud mais bon Cena est pas main event, c’est déjà ça. L’entrée de Rusev était remplie de bons flashs … qui ont été vraiment garochés.  Pour Cena on a eu droit à un vidéo ultra-patriotique, comme on s’attendait … et même avec la gimmick patriotique, il se fait huer ! Le combat se déroule en cresendo, les spots sont bien placés. Rusev y va d’un Flying headbutt sur Cena. Rusev fait vraiment le combat en jouant la frustration à merveille. Il a vraiment monté sa game d’un cran. Cena y va d’un espèce de Springboard Stunner. Assez pour que la foule embarque. Cena gagne après que Rusev ait entré en collision avec Lana. 7.5/10

Annonce de Wrestlemania 32 à Dallas.

Recap du Kickoff show.

Promo de Triple H et Stephanie Mcmahon. Grosse promo heel , après avoir serré la main de Sting, ça a tout un effet. The Rock interrompt. Il semble avoir une shape humaine ! Il défie Triple H qui refuse. Stephanie va même jusqu’à gifler the Rock. Celui-ci descend du ring et va chercher Ronda Rousey qui est en première rangée. La foule scande « Ronda’s gonna kill you ». Rock en vient aux poings avec Triple H, qui finit même par se faire slammer par Ronda ! Ronda tease un arm bar à Steph ! Wow !!

Undertaker vs Bray Wyatt : Bray entre avec des épouvantails zombie : c’est plutôt cool ! L’entrée de Taker quand il fait clair, c’est pas pareil. Il a un costume plus sobre que les dernières années et a l’air plus en forme. La teinture aide faut croire ! Le déroulement est solide, les deux work très bien la foule et prennent leur temps. Ils savent casser le rythme aussi. Les deux lutteurs se relèvent du finisher de leur adversaire. On a eu droit à une belle scène où les deux sont étendus à terre, et que Bray se relève en Crab walk et Undertaker y va de son sit-up traditionnel : magique ! Undertaker gagne après un deuxième tombstone. Très bon combat. 8.5/10

Brock Lesnar vs Roman Reigns  ; Championnat du monde : Roman fait son entrée et joue le challenger focus à merveille. La foule hue. Le travelling de caméra autour du ring c’était bien fait ! L’entrée de Brock était grandiose aussi ! F5 en partant. Roman en mange une solide mais sourit entre les coups, intéressant ! C’est physique à souhait pour ne pas dire carrément stiff. La foule comptent les souplesses. On entend Brock gueuler « Suplex city bitch » qui va probablement se retrouver sur un T-shirt sous peu ! Le rythme est bon entre les gros impact move et le travail de la foule et le sell de Reigns. Roman Reigns ressort vraiment gagnant de ce combat là ! La foule a eu l’air de l’acheter à mesure que le combat avançait. La musique part, Seth Rollins arrive et encaisse son contrat pour le championnat du monde. Rollins curbstomp Lesnar une première fois. Au deuxième essai, il se ramasse en position de F5 pendant que Reigns le spear. Rollins se défait de la prise, curbstomp Reigns pour le compte de 3. Nous avons un nouveau champion du monde, Seth Rollins ! Quel combat, haut en émotion et en rebondissement. 9/10.


Ce Wrestlemania est un des meilleur de l’histoire et de mémoire, le meilleur depuis Wrestlemania XIX. Les moments se sont empilés, il y a eu aucun mauvais match, j’ajouterais même aucun mauvais segment ! Avec un buildup très mauvais, l’équipe créative et les lutteurs se sont vraiment sauvé le cul ! 

Article par Max

0 comments :

Publier un commentaire