SUNRISE AND GOOD PEOPLE - Lancement de leur album cette semaine

Six ans après la parution d'un premier long jeu encensé, Rise Up —dont certains des titres enrichissent la trame sonore du film Lucidité passagère, mis en nomination pour le Jutra de la meilleure musique originale, de même que celle de l'émission Oui Surf, diffusée sur les ondes du canal Évasion  —, les Montréalais de Sunrise and Good People reviennent à la charge avec Closer to the Flame, premier extrait d'un nouvel album homonyme à paraître le 3 mars prochain sous la nouvelle étiquette canadienne Westing. 



Transposé en images par le réalisateur Éric Bolduc — aussi guitariste et chanteur du groupe —, le titre, chaud, oscillant entre électrique et électronique, transporte le spectateur dans un monde fantasque, une jungle millénaire dense en Technicolor où cohabitent singes-hommes cravatés et tribus primitives.

Mixée par Damian Taylor (Arcade Fire, The Killers, Björk) et matricée par Emily Lazard (David Bowie, Foo Fighters), la pièce explose. Le rythme est martelant, les claviers, stellaires et les cordes, groovy... La voix règne, double, sensuelle, maîtresse, non sans évoquer celles, indélébiles, des MGMT, Mark Ronson, WU LYF, Le Trouble et autres Dale Earnhardt Jr. Jr..  ADDICTIF. 


Article par Alpha42

0 comments :

Publier un commentaire