Spirou et Fantasio - 54 - Le Groom de Sniper Valey

Cela fessais plus d'un quart de siècle que je n'avais pas lue les aventures de Spirou, malgré moi, je suis retombé en amour, puis je sens que je vais fouiller les marchés aux puces pour retrouver les anciens numéros.



Suite au décès du Dictateur de Nyaba, Aljafa, le peuple ce réjouie. Suite à cette annonce, un criminel qui a été injustement emprisonné pour 674 années, Don Contralino fera appel fera appel au chef de la mafia Don Contizone pour qu'il engage deux grands aventurier, Spirou et Fantasio. Pendant ça sentence, le criminel c'est spécial dans l'archéologie, selon lui, le pays renferme le trésor d'Alexandrie. Dès ce moment, nos deux aventuriers partiront à la chasse au trésor.



Comme j'ai dis, la dernière fois que j'ai lue une aventure de Spirou c'était au secondaire. J'ai déjà adoré les aventures de nos deux compasses, mais je n'ai jamais vraiment sue pourquoi je n'avais pas rembarqué dans leurs péripétie.



Plusieurs éléments sont vite ressorties lors de ma lecture. Le premier élément, la quatrième dimension. Fantasio est un scénariste, journaliste chez Dupuis. Il écrit ces aventures avec son partenaire Spirou, lors de leurs arrivé à l'aéroport, ils sont accueilli comme des vedettes, on en fait même mention. De plus, Spirou n'aime guère son fameux uniforme rouge, mais voilà, on perds les bagages, alors il sera pris avec cet ensemble pour l'aventure.



Autre point, les nombreux lien avec les numéros du passé, mais ceci peut être un couteau à double tranchant. Autant cela peut nous frustrer car il y en a énormément. mais également cela peut juste aiguiser notre curiosité et nous donner le goût de relire les éditions du passé.



Mais le grand point que j'ai apprécier, j'étais confortable dès la première case. Je n'ai pas eu à apprendre de nouveau personnage ou une nouvelle intrigue. Puis même si je n'avais pas lue de Spirou depuis des années, je ne me suis pas sentis perdu. Touts le monde sait qui sont nos aventuriers, pas de besoin de chercher des points de repère.



Si vous avez déjà lue un Spirou, même si cela fait longtemps, prenez le temps d'en relire un. Pas nécessaire que ce sois le numéro 54, mais le fait que ce soit le dernier numéros, cela peut juste vous donnez un dernier coup sur l'épaule et vous redonnez le goût.

Article par Patrick Archambault

0 comments :

Publier un commentaire