RATON LOVER — « UN HYMNE À LA MALADIE D'AMOUR VÉCUE PAR LE MÂLE MODERNE »‏




Alors qu'il s'apprête à prendre la route pour la Tournée duROSEQ, qui de janvier à avril le mènera de Port Cartier à Rimouski, le groupe Raton Lover présente «Les yeux fermés», un nouvel extrait de son salué premier album paru à l'automne dernier, un prenant «hymne à la maladie d'amour vécue par le mâle moderne». 


On faisait l'amour les yeux fermés
Pris entre mes rêves et ta réalité
On faisait l'amour sans s'embrasser
Pris entre mes rêves et ta réalité

Sur les lignes voluptueuses de la steel guitare, sur les notes rondes de la basse et du piano, la voix claire et douce de Simon Lachance s'élève, vibrante, chantant un amour brisé, sombre-lumineux, la triste fin d'une histoire belle, que l'on reconnaît sans mal. Les mots touchent et la musique emporte, les coeurs se serrent et les souvenirs fusent, universels. 

Disponible en « version radio »  dès le 19 janvier prochain, la pièce donnera sous peu son titre à un vidéoclip, un court «road movie» à être tourné cet hiver sur les routes du Québec et dans les villes visitées.  

Raton Lover forme un clan fraternel; vrai, sans masque autre que celui de l'animal-effigie, certes apprivoisable, mais sans pourtant renoncer à ses instincts sauvages. C'est d'ailleurs ainsi que se présente le premier homonyme de la meute, un neuf titres capable d'une pop folk douce comme d'un rock mordant, quelque part entre folk et progressif, entre The Band et Zébulon, entre les seventies argentées de l'Amérique et le rock Queb' contemporain.
 
RATON LOVER EN TOURNÉE...
Mercredi 28 janvier, Port-Cartier
Vendredi 30 janvier, Sept-Îles
Samedi 31 janvier, Matane
Dimanche 1 février, Ste-Anne-des-Monts
Mardi 3 février, Gaspé
Mercredi 4 février, Chandler
Jeudi 5 février, New Richmond
Dimanche 15 février Le Sous-Bois, Chicoutimi
Mardi 17 février Ninkasi (off Rideau), Québec
Vendredi 20 février, Le Zénob, Trois-Rivière
Vendredi 10 avril, Vue sur la Relève, Théâtre Plaza, Montréal 21h
Jeudi 30 avril, Rimouski

Article par Alpha42

0 comments :

Publier un commentaire