WWE TLC 2014 : ma revue



Nous voilà rendus au dernier événement de 2014 : TLC. On a ici un événement au buildup un peu douteux, on a simplement insérer des tables, des échelles et des chaises aux feuds déjà existantes pour fitter avec le nom de l’événement. C’est somme toute faible.  Avec l’événement de NXT qui a eu lieu récemment et qui était de grande qualité, j’ai bien hâte de voir ce que le crew principale aura à offrir car semble-t-il qu’ils ont été piqués dans leur orgueuil !

Luke Harper (c)  vs Dolph Ziggler ; combat d’échelle ;  championnat Intercontinental : Gros pop pour Ziggler qui est à la maison ce soir. J’aime bien Harper en simple. Le déroulement est correct, comme un bon match d’ouverture. La dymanique entre les deux est excellente. Harper gagne à affronter un gars qui sell comme Ziggler et Ziggler gagner à affronter un bad ass comme Harper. Harper a fait un suicide dive sur Ziggler qui tenait une échelle et a semblé atterrir bizarrement. Les spot vont en escalade, la foule est dedans, du grand work. Le powerbomb sur l’échelle installé sur le 2e coin était bien aussi. Ziggler saigne et c’est pris en compte par les commentateurs : good ! C’est suivi du classique « on se donne des coups de poing sur le top de l’échelle ». On a aussi droit à un superkick de Ziggler sur Harper qui avait la tête entre 2 barreaux d’échelle. Harper a une bonne coupure au bras. Ziggler gagne devant son monde, ça pop en malade. Quel combat d’ouverture. Je plains ceux qui vont suivre ça. 9/10.

Miz/Mizdow © vs the Usos ; championnat par équipe : On a ici une belle petite feud bien montée et étrangement, c’est un combat pas de gimmick ! Go figure ! Mizdow qui se tient sur les mains pendant que les Usos font un delayed suplex à Miz : du bonbon de divertissement ! J’ai trouvé que la psychologie de la feud n’était pas assez présente dans le match. Miz était pas assez baveux et le Uso était pas assez agressif. Ils ont carrément sacré la feud par la fenêtre pendant la majorité du match. Miz se fait intentionnellement disqualifier pour conserver les titres, ce qui est quand même un bon move. Reste que le combat a été mal joué.  6/10

Entrevue avec Seth Rollins : Segment très moyen. J’ai déja vu Rollins faire mieux.

Big Show vs Erik Rowan ; combat d’escalier : On a assisté au 98e heel turn de Big Show en carrière le mois passé à Survivor Series, ce qui était assez réchauffé. Par contre l’interaction avec Rowan est solide. Je trouve que la musique d’entrée d’Erik Rowan manque d’intensité. Par contre, en simple, il me surprend. Je ne croyais pas qu’il serait aussi solide, surtout en babyface. Ils ont pris la peine de faire un spot où ils disent que les escaliers pèsent 200 livres par marche. Et on les voit worker ça clairement comme si c’était des jouets, mais … juste ben trop des jouets, et les commentateurs en rajoutent… on insulte mon intelligence ici ! Côté combat, on a affaire à un bon vieux combat de big guy.  Juste au moment où la foule commençait à crier « boring » Rowan y va d’un bodyslam sur l’escalier. On a aussi eu droit à un spear de Big Show au travers d’une muraille d’escalier sur Rowan, et d’un chokeslam sur l’escalier, bref des bons spots pour des big guys. Ça se termine avec le knockout punch pour la victoire de Big Show. Il a utilisé l’escalier pour faire le tombé. C’est un détail mais ça met Rowan over quand même, c’est bien. 6/10, mais c’est pas de leur faute, le petit segment sur l’escalier a enlever de la « logique ».

John Cena vs Seth Rollins ; match de table : Paul Heyman vient observer le combat à côté du ring, ce qui est plutôt bien considérant que Brock Lesnar n’est pas là. J’aurais d’ailleurs apprécié plus de Paul Heyman à la télé pour cette même raison. Un segment via satellite de Brock qui met over les storyline qui se passent pendant qu’il est pas là, quelque chose pour justifier son faramineux salaire bout d’siarge ! Mercury et Knoble se mêlent du combat assez tôt, ce qui donne une bonne idée de la dynamique qu’aura le match. Pour une première fois, un combat se transporte à l’entrée. Mercury et Knoble bump bien. Ça sauve le combat qui jusqu’à présent faisait dur pas mal. J&J ont de l’offensive ce  qui est plutôt bien, ça augmente l’adversité pour SuperCena. Le combat prend son élan plus le temps avance. Seth Rollins plogue son spot avec sa valise pour … rappeler aux gens qu’il la traine encore ! Referee bump. Pendant ce temps, AA sur la table par Cena, mais J&J cache la table cassée ! Bon flash ! AA sur J&J security à travers la table : bon spot ! Les deux sont passés au travers d’un set up de tables à l’extérieur en même temps. Résultat : l’arbitre recommence le match ! Excellente péripétie ! Big Show intervient, okay là c’est surbooké. Roman Reigns qui revient pour sauver les meubles et donner la victoire à Cena.  Ce sera Lesnar vs Cena III à Royal Rumble. 8/10.

Segment du combat entre New Day et les Rhodes dans le kickoff show.

Nikki Bella © vs AJ Lee : championnat diva : AJ a fait de la belle job de micro ces dernières semaines tandis que les Bellas ont été … égales à elles-mêmes, si je peux avoir hâte que Charlotte arrive ! Le spot où Nikki enroule AJ autour du poteau mais dans le mauvais sens de la colonne était cool. Le déroulement est quand même bien.  Brie se fait mettre dehors par l’arbitre, ce qui est quand même bien, ça laisse le temps à Nikki d’aveugler AJ et se sauver avec la victoire. Rien d’extraordinaire, mais bien joué quand même. 6/10

Entrevue avec Roman Reigns : Reigns a utilisé son temps de récupération pour s’améliorer au micro. C’est pas encore parfait mais c’est déjà mieux.

Ryback vs Kane ; combat de chaises : Le set up de chaises à l’extérieur est tout simplement horrible ! Kane a clairement pris son Just For Men. La foule n’embarque vraiment pas. Kane qui garoche une chaise à Ryback quand il vient pour faire son lariat était pas pire ! Ryback gagne avec le Shell Shock. C’était clairement pas de calibre comme combat. Aucun créativité, aucun moment fort. 4/10

Rusev © vs Jack Swagger ; championnat US : Ils ont pris le gars qui a offert les meilleurs combats à Rusev pour repartir une feud. Le buildup est correct, mais étant donné que la feud est remâchée pas mal trop tôt pour que ce soit frais, c’est juste mauvais. Côté combat, Rusev sell bien la cheville. L’Accolade est très bien worké par Swagger. Les petits détails sont bien joués. Rusev gagne avec une deuxième Accolade. 7/10  Ça aurait probablement dû être placé plus tôt dans la carte.

Dean Ambrose vs Bray Wyatt ; TLC match : Le montage vidéo est splendide. Le buildup l’est aussi. Les deux gimmick aussi. Le main event leur appartient, c’est clair. La chaise dans gorge de Wyatt était malade comme spot.  Le nouveau costume de Bray Wyatt le différencie de l’obscur Waylon  Mercy ! Le combat se transporte dans la foule assez tôt. Le staredown avec le kendo stick était malade ! C’est suivi d’un spot où Ambrose tombe de la deuxième corde sur une table en bas du ring. Ce que j’aime c’est que les spots viennent naturellement et c’est créatif. Wyatt qui envoie foncer Ambrose dans un kendo stick placé en harpon : fou raide.  Ambrose avec une descente du coude du haut d’une échelle sur Wyatt qui passe au travers d’une table … 2 fois ! Wyatt surprend avec un Sister Abigail carrément de nulle part. Dean Ambrose qui demande poliment aux commentateurs espagnols de se tasser : bon flash ! Bray Wyatt gagne avec le Sister Abigail. Juste magique comme combat. 10/10.

En fin de compte ce PPV a été inégal, c’est le moins que l’on puisse dire. Il y a eu 2 excellents combats qui se classent facilement parmi les meilleurs de l’année. Rollins vs Cena a été overbooké et le reste était très ordinaire. C’est ce qui conclut l’année 2014.

Article par Patrick Archambault

0 comments :

Publier un commentaire