Before I go to Sleep - Trailer et critique


Texte de @Marielooper

     Pour son deuxième film en tant que réalisateur, Rowan Joffe est allé se chercher des vedettes de premier plan ( deux d'entre eux sont même ''oscarisés'') afin de donner le ton à sa plus récente œuvre, Before I go to Sleep. Inspiré d'un roman vendu dans 42 pays écrits par S.J. Watson, Before I go to Sleep raconte l'histoire d'une femme qui, suite à une agression, subit un traumatisme qui l'empêche de ce souvenir des événements survenus le jour précédent. Donc, a chaque jour elle se réveille et son mari doit lui expliquer où elle est, qui elle est ... bref, elle doit se reconstruire une identité à chaque nouveau réveil.


     En fil de l'histoire, on en apprend plus sur les causes de l'accident et on se met à douter de la sincérité de chaque personne qui croise la vie cette femme, ainsi se crée un climat de tension soutenue jusqu'à la toute fin du film. Cette ambiance, accompagnée d'une musique bruyante qui rappelle les films de Hitchcock, est savamment appuyé par l'interprétation de Nicole Kidman qui exprime avec brio la vulnérabilité et la confusion que son personnage peut ressentir dans sa situation.


     La plus grande force de ce film est sans aucun doute dans l'interprétation des acteurs qui réussissent à nous convaincre de la crédibilité de ce récit et à nous surprendre lors des rebondissements. Rebondissements qui tardent parfois à arriver par contre. Mais sinon, Before I go to sleep est un thriller psychologique intense et original.

En salle vendredi le 31 octobre

Article par Marieve

0 comments :

Publier un commentaire