vendredi 8 août 2014

Fozzy - Do you wanna start a war : ma revue


Beaucoup de gens regardaient le lutteur Chris Jericho de haut quand son band Fozzy a sorti son premier album en 2000 et avec raison. C’était alors un coverband plutôt quétaine. Mais en 2014, à son 4e album original, la légitimité du band n’est plus à faire. Ils livrent la marchandise mélangeant plusieurs éléments du métal des années 80 et du modern rock des années 2000.


 Do you wanna start a war : Les intégrations electros quoique subtiles sont vraiment poches. Le vocal high pitch est vraiment pas écoutable. J’ai déjà entendu mieux de leur part.

 Bad tattoo : On revient à du bon Fozzy efficace, des bonnes riffs de guit, un drum qui rentre dedans, et des refrains catchy. Chris Jericho évolue dans ses forces au niveau vocal pour cette toune là.  Solide morceau.

 Lights go out : On a l’influence de Trent Reznor dans les bouts plus électroniques, ce qui est plutôt bien. Le refrain est vraiment quétaine par contre.

 Died with you : Couplet smooth plutôt intéressant qui mène vers un refrain vraiment mauvais. Les vocaux high pitch gâchent tout encore une fois.  Le solo est solide par contre.

 Tonite : On a ici une toune de party très commercial et c’est très réussi. L’efficacité est là. Très bon.

 Brides of fire : On change de vitesse pour un bon metal agressif, un beat de train en marche ! Solide, efficace. Le solo est de feu.

 One crazed Anarchist : On a des transitions intéressantes et des arrangements très achevés pour cette chanson là. Très bien.

 Unstoppable : Cette toune là réunit tous les éléments que j’aime pas depuis le début de l’album. Vocaux pas écoutable, refrain ultra-quétaine, pas capable. C’est sensé être la « toune de fille » mais même elles, vont se sauver !

 Scarecrow : Je tripe sur les transitions dans cette toune là entre le plus doomy, l’électro et le metal plus glam.

 No good way : Le couplet est très bon. Le refrain beaucoup moins. Entre catchy et quétaine, la ligne est franchie : quétaine, mais encore là on peut argumenter. Le solo/bridge est bon par contre.

 Sos : On a ici un cover de la toune d’ABBA. Il y a un bon potentiel à exploiter pour un band comme Fozzy avec cette chanson et c’est ce qu’ils ont fait. Les couplets sont encore plus sombres et le couplet plus heavy et flamboyant. Très bon.

 Witchery : On termine avec une toune musicalement solide comme Fozzy est capable d’en fournir. Cependant, le refrain est faible encore une fois.  Kudos au solo de bass à la fin !


Cet album est correct. On y compte plusieurs très bons morceaux, l’efficacité y est encore. Cependant, on y trouve aussi des refrains qui ne sont pas à la hauteur et des vocaux high pitch qui auraient tout intérêt à être fortement diminués dans le futur. 7.5/10
  • Blogger Comments
  • Facebook Comments

0 comments:

Publier un commentaire

Item Reviewed: Fozzy - Do you wanna start a war : ma revue Rating: 5 Reviewed By: Max