Vader - Tibi et Igni : ma revue



Vétérans de la scène death metal européenne, Vader nous arrive avec un album intitulé Tibi et Igni . Le mélange dévastateur de death et de thrash metal saura plaire à la fibre agressive de votre être !



Go to hell : On a ici une intro orchestrale intéressante.  Ça kick off avec un bon thash metal ! Le vocal est dans la lignée des Slayer, vicéral mais peut-être les meilleures ever.

 Where angels weep : Un autre thrash dans la plus pure tradition. La riff de guit vient plus me chercher par contre. Pas assez pour un thumbs up.

 Armada on fire : Le refrain rentre au poste sur un moyen temps ! Tout en gardant un thrash metal très caractéristique, on réussit à rajouter un élément catchy pour ce morceau. Excellentes transitions.  Très bon.

 Triumph of death : On lâche l’ultra-rapide pour une mid-tempo (pour du thrash). Ça fait du bien. C’est plus aéré un peu, ça permet d’apprécier encore plus. Je craignais la redondance.  Le solo est très bien.

 Hexenkessel : On ramène une intro orchestrale un peu moins réussie par contre. On switch à un bon death par la suite. De bonnes transitions qui brassent comme un voyage dans un spin de laveuse ! Très achevé comme morceau.

 Abandon all hope : Un bon couplet death avec des transitions qui vont valser dans le heavy metal plus old school. C’est excellent tout court, et surtout pour des gens peu habitués aux styles de métal plus extrême.

 Worms of Eden : On retourne au thrash rapide mais avec une bonne riff plus mélodique, ce qui ajoute au thrash peu original entendu à date dans cet album. Très bon !

 The Eye of the Abyss : Début orchestral sombre, le plus intéressant du lot à mon avis. Le kick off m’a fait lever le son, ce qui est très bon signe. Le couplet est un thrash très agressif. Les transitions entre le thrash des couplets et le death des autres riffs sont excellentes. Le solo final est écoeurant.

 Light reaper : La riff de départ rentre au poste solide ! On migre vers un thrash puis vers du plus pesant. Les transitions sont peut-être moins efficace que sur d’autres morceaux.

 The End : Plus théâtrale comme ambiance avec des voix parlées. Ça mène vers un refrain gueulé un peu faible. Musicalement c’est solide par contre. 


L’album rentre dedans et solide. Les intros orchestrales sont relativement bien réussies si je compare aux autres du genre. Le reste n’est qu’agressivité pure. Je dois dire que le côté death de Vader me plait davantage que son côté thrash, car la créativité semble plus y être. Reste que j’ai adoré l’album qui se mérite un 8.5/10.

Article par Max

0 comments :

Publier un commentaire