- Jeux Vidéo - Pac-Man And The Ghostly Adventures: Pas si mauvais finalement.






L'automne dernier, Bandai Namco nous offrait un nouveau titre basé sur sa série de dessins animés du même nom soit: Pac-Man And The Ghostly Adventures. Je ne m'attendais pas à grand chose de ce jeu car, trop souvent, les jeux basés sur une émission télé ou un film sont une déception. N'ayant pas mis la barre trop haute, je peux dire d'entrée de jeu que j'ai bien aimé mon expérience malgré ses lacunes.

L'histoire est relativement simple et on s'en préoccupe peu. Les fantômes se sont évadés de leur monde et décident d'envahir Pacopolis tout en essayant de détruire le fragile équilibre climatique du monde de Pac-Man. Notons par le fait même que les très connus Pinky, Blinky, Inky, and Clyde ne sont pas nos ennemis dans cet opus mais plutôt nos amis. Comme je le disais précédemment, on ne s'attache pas à l'histoire et on passe vite par dessus. Ce n'est pas là que le jeu prend tout son sens.




Pac-Man And The Ghostly Adventures est un jeu de plateforme 3D à la beat'em all qui contient 6 niveaux avec plusieurs tableaux dans chacun. La durée des tableaux est bien équilibrée soit, ni trop courte, ni trop longue. Le jeu est linéaire: on avance section par section un peu comme dans Knack mais, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ce n'est pas aussi répétitif que s'en a l'air. De ce côté, on a bien su demeurer original. L'ajout de plusieurs puzzles dans les différents tableaux est une bonne idée mais ils sont un peu trop faciles à résoudre. Pour ce qui est du platforming, le niveau de difficulté est bien équilibré, par moment, il faut trimer dur. Le jeu prend tout son sens, avec les différents pouvoirs que notre Pac-Man peut acquérir avec les billes de couleurs. Ces pouvoirs sont la glace, le feu, le ballon, le magnétique, la toupie, la roche et le lézard qui nous permettront de progresser et résoudre les casse-têtes. Les boss ne sont pas très difficiles mais amusants, à l'exception du dernier, qui fut pour moi une déception totale.


Visuellement le jeu n'est pas une révolution. Sans être laid, ça manque de polissage. Certaines textures sont grossières, surtout les sommets et frontières de notre espace de jeu. Ce qui me déçoit le plus dans Pac-Man And The Ghostly Adventures, c'est la caméra. C'est loin d'être une réussite...! De plus la plupart du temps on ne peut pas la contrôler. Elle tourne au mauvais moment ou zoom très mal. Vous allez en perdre quelques vies c'est certain. Probablement, un des plus mauvais jeu de caméra que j'ai expérimenté. Heureusement, pour compenser ce problème, les contrôles sont très bien et précis. Pour ce qui est de la musique, c'est correct, sans plus. Vous ne vous en souviendrez plus après. Par contre, les effets sonores du jeu sont excellents. Pour ce qui est des dialogues dans les cinématiques, on adopte un ton de dessins animés du samedi matin des chaînes américaines, ça tape sur les nerfs à la longue et l'humour vous fera sourire, tout au plus.




Au final, c'est un jeu qui, malgré ses nombreux défauts vous donnera beaucoup de plaisir. Je ne me suis pas ennuyé du tout. D'une durée assez courte, soit environs 10-12 heures, attendez une aubaine pour vous le procurer. Il descend régulièrement sous les 15$ même pour une version physique neuve. Il est disponible pour PC, PS3, Xbox 360, WII-U et 3DS. Pour les amateurs de trophées, il est assez facile d'obtenir le platine donc, profitez-en!



Martin Houle
225martin@gmail.com
Twitter: @MartinHoule

Source d'images
Irate Gamer
Connected Digital World
Gaming History 101
Game Informer
Bandai Namco





Article par Martin Houle

0 comments :

Publier un commentaire