mercredi 23 juillet 2014

Critique Fantasia : Cheatin' - Les amants crayola




Bill Plympton (The Tunes, Idiots and Angels) ne veut probablement pas dire grand-chose pour le commun des mortels. C'est normal. Mais pour tout amateur d'animation plus ou moins underground, ce nom est habituellement une valeur sûre! À 68 ans, ce grand cinéaste d'animation nous offre sa première création depuis cinq ans et heureusement, il semble toujours en grande forme! Le projet découle même d'un fameux Kickstarter. Alors oui c'est possible de voir un projet Kickstarter se réaliser!

Cheatin' , c'est une histoire de l'amour. L'amour sous plusieurs formes : romantique, taquine, comique, douce, lascive, intense ou tout simplement, violente. C'est par ces deux amants que Plympton nous montre toutes ces facettes que peut prendre l'amour. Une fable à la fois drôle, touchante, dure et même rocambolesque. Voir ce que l'amour (ou la folie) peut faire a l'esprit. Et ce, même si nous faisons face au plus stupide des malentendus.

Le style d'animation est magnifique. 100% dessiné a la main, sans artifice et avec crayons et fusains. Une animation capable d'une douceur agréable par moment et parfois, devenant abrasive et dure simplement par le changement de forme ou de mouvement. Le tout, sans que les personnages ne prononcent aucun mot audible. On est ici dans l'animation la plus pure qu'il soit : l'image en mouvement comme médium narratif. Point final! Oh oui bien sûr, avec de la musique! Une musique plutôt romantique, peut-être un peu trop présente, mais accompagnant généralement à merveille les différentes scènes et humeurs du récit.



C'est réussi. Plympton nous offre une oeuvre pratiquement sans faille et qui se glissera assurément dans ses œuvres incontournables. Le cinéaste explorant des thèmes à la fois sombre que lumineux le tout, dans un univers et un style complètement disjoncté! Sans être un questionnement existentiel de l'amour, c'est une jolie exploration fofolle, de ce que l'homme et la femme peuvent faire sous l'influence de ce sentiment ultime.


On applaudit pour : L'animation incroyable! Poétique à souhait et abrasif quand il le faut. Style naturel qu'aimera tout fan d'animation! On aime également l'exploration du sujet qui se fait avec une variété de ton fort intéressant!

On Boo-urns pour : Pas grand-chose. La fin qui s'étire peut-être un peu trop et la musique qui parfois, est beaucoup trop appuyée. Par contre, le côté rocambolesque du dernier acte aide à faire passer le fait qu'il s'étire légèrement.




  • Blogger Comments
  • Facebook Comments

0 comments:

Publier un commentaire

Item Reviewed: Critique Fantasia : Cheatin' - Les amants crayola Rating: 5 Reviewed By: Yanick Lampron