vendredi 16 mai 2014

Ian Anderson - Homo Erraticus : ma revue




Après près de 50 ans de carrière, qu’est-ce que le frontman de Jethro Tull a dans le ventre ? C’est ce qu’on découvre sur cet album.


Doggerland : J’entend clairement Jethro Tull dans les melodies, avec une bonne disto sur la guitare qui donne un edge à la mélodie très forte. Le solo est très fort aussi.

Heavy metals : Belle mélodie enjouée, il s’agit d’un intermède.

Enter the uninvited : L’intro est très ambiente. J’ai apprécié la théâtralité de la chanson, la groove est bonne aussi. 

Puer Ferox Adventus : Une pièce pesante de rock progressif, les guitares sont plus présentes. La pièce est bâtie en crescendo, j’ai bien aimé.

Meliora Sequamur : L’intro avec des carillons est un peu  quétaine mais ça progresse très bien.

The Turnpike Inn : Un rock plus simple et efficace. Très bonne progression.

The Engineer : Le gars a juste trop le sens de la mélodie. Les guits distortionnée font contraste avec tout un arrangement de fou.

The Pax Britannica : Excellent couplet. Une bonne toune qui donne le gout de cogner de la choppe pour mes amis GNeux !

Tripudium Ad Bellum : Les guit heavy viennent appuyer la flute pour donner encore plus de force à la mélodie. Excellent morceau instrumental.

After these wars : Cette chanson là est plus orientée vers le vocal. C’est plus minimaliste mais tout aussi efficace.

New blood, old veins : Sans être mauvais, c’est moins de niveau, le couplet est faible . La toune kickoff au bon moment. Ça sauve le tout.

In for a pound : Court intermède.

The Browning for the green : Classic rock dans la plus pure tradition. Très efficace. Le theme de Doggerland revient dans cette chanson dans le bridge.

Per Errationes Ad Astra : Intermède parlée.

Cold dead reckoning : Épique ! Très théâtrale comme chanson.


J’ai lu des critiques de cet album qui le considère peut-être un peu trop propre dans la production. Je n’ai pas trouvé ça du tout. Ça me dit qu’il peu encore se faire de très bons albums rock malgré toute la technologie. 9/10
  • Blogger Comments
  • Facebook Comments

0 comments:

Publier un commentaire

Item Reviewed: Ian Anderson - Homo Erraticus : ma revue Rating: 5 Reviewed By: Max